Affichages : 1050
avec

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
Chaudière à Granulés

La chaudière à granulés vous offre le confort du chauffage au bois avec la simplicité du chauffage au gaz ou à l'électrique. Ecologique, ce mode de chauffage est très rentable au vue
du faible prix des granulés de bois.

Fonctionnement de la chaudière à granulés :

Chauffer l'eau du circuit de chauffage :
Une chaudière à granulés fonctionne de la même manière qu’une chaudière classique. La seule différence est qu'elle brûle des granulés de bois. Techniquement, il existe même des chaudières à condensation à granulés de bois.

Des granulés de bois comme combustible :
Les granulés de bois (pellets) sont issus des déchets non traités de l'industrie du bois comme la sciure et les copeaux. Ce sont des petits cylindres déshydratés et comprimés. Ils se
caractérisent par un très fort pouvoir énergétique et une combustion propre. Le volume de stockage est donc limité.

en savoir plus
Affichages : 996
avec

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
Chauffe-Eau Thermodynamique

Depuis le 1er janvier 2014, l'achat d'un chauffe-eau thermodynamique permet de bénéficier d'un crédit d'impôt développement durable (CIDD) de 15% (s'il s'agit d'une action unique) ou de 25% si cette opération s'intègre au sein d'un bouquet de travaux (au moins deux actions éligibles au CIDD).

Ce crédit d'impôt 2014 ne concerne que les dépenses d'acquisition du chauffe-eau thermodynamique et s'entend donc hors main d'œuvre.

Qui concerne-t-il ?
Tous les propriétaires, locataires et occupant à titre gratuit peuvent bénéficier du crédit d'impôt développement durable pour l'installation d'un chauffe-eau thermodynamique dans leur résidence principale.

en savoir plus
Affichages : 1062
avec

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
Les Travaux D’Isolation Thermique.

Depuis, le Grenelle modifie les critères d'application du crédit d’impôt pour les travaux de rénovation énergétique des maisons anciennes. Elargi et prolongé de 3 ans, il est cependant revu à la baisse pour certains équipements de chauffage.

La nouvelle loi de finances pour 2014 (n° 2013-1278 du 29 décembre 2013) vient d’être promulguée. Elle va concerner tous les projets engagés et réalisés à compter du 1 er janvier 2014. ISOVER vous proposera très bientôt son décryptage en termes d’aides fiscales aux travaux d’isolation thermique et à la rénovation énergétique de l’habitat et mettra alors en ligne toutes les informations dont vous aurez besoin. Restez connectés !

en savoir plus
Affichages : 1071
avec

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
Cuve de Récupération D'Eau de Pluie

S'ils permettaient jusqu'à présent de bénéficier d'un crédit d'impôt de 15%, les équipements de récupération et de traitement des eaux pluviales sont depuis le 1er janvier 2014 exclus du champ d'action du crédit d'impôt développement durable (CIDD).

Qu'elle soit effectuée seule ou accompagnant la réalisation d'autres travaux, l'acquisition d'un système de récupération d'eau n'offre donc plus aucun avantage fiscal aux contribuables. 

Ne disposant plus du soutien financier que pouvait représenter le crédit d’impôt développement durable (CIDD), le traitement et la récupération d’eau de pluie doivent pourtant être perçus comme de réelles sources d’économies.

En effet, si l’on considère que 54% du volume d’eau que nous consommons chaque année ne justifient pas d’avoir recours à de l’eau potable (arrosage du jardin, chasse-d ’eau, laver sa voiture, etc.), la récupération et le filtrage des eaux pluviales apparaît dès lors comme une initiative des plus avantageuses et ce, en dépit de l’absence de crédit d’impôt.

en savoir plus
Affichages : 1035
avec

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
Le Diagnostic Termites

Quels biens ?
Le diagnostic termites s'applique à tous les immeubles bâtis (maison, appartement, local d'activité), quel que soit leur usage (habitation, commerce) dès lors qu'ils sont situés dans des zones contaminées. En copropriété, seules les parties privatives sont concernées.

Pour savoir si vous êtes ou non dans une zone contaminée, il vous suffit de consulter un diagnostiqueur ou les services de la mairie ou de la préfecture.

Quelle durée ?
Le diagnostic termites doit dater de moins de six mois au moment du compromis de vente et de l'acte définitif.

en savoir plus